Chris Evans pour USA Today

Chris Evans, Captain America, abandonne son bouclier dans « Gifted »

Chris Evans, qui élève un génie de 7 ans dans « Gifted », se remémore ses années d’école primaire pour USA TODAY.

LOS ANGELES — En tant que Captain America, Chris Evans a du faire face à l’intransigeant directeur du S.H.I.E.L.D., Nick Fury, qui maintient l’ordre dans l’Univers Marvel. Mais Fury n’est rien comparé à la force que l’on trouve dans le dernier film d’Evans Gifted: Mckenna Grace, 9 ans, qui garde le bocal à jurons.

“Mckenna m’a bien fait comprendre qu’elle n’étais pas fan des gros mots. Elle était toujours à l’affût, comme un chien, » explique Evans. « C’est difficile de se rendre compte à quel point on jure, parce que c’est dans notre habitude. On ne les remarque pas. »

En outre les gros mots derrière la caméra, Evans montre une nouvelle facette à l’écran dans Gifted (dans certaines villes dés Vendredi, y compris New York, Los Angeles, Dallas, Washington, San Francisco, Chicago, Boston et Philadelphia; national le 12 Avril), dans lequel il interprète le rôle d’un homme brisé émotionnellement, Frank Adler, l’oncle et le représentant légal d’un jeune génie, Mary, interprété par McKenna Grace.

Il prévoit de rester occuper avec Avengers et tournera Jekyll, produit par Ellen DeGeneres.

Mais d’abord, il va devoir régler sa note pour tous les gros mots qu’il a prononcé. « Il en a pour environ $463,000, » explique Webb. « Pourquoi croyez-vous qu’il tourne Avengers ? »

Evans fait les calculs différemment. « C’était un dollar pour des petits gros mots, cinq dollars pour le mot en F. Mais j’ai au moins $100 à payer. »


Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *